Qui contacter quand mon site web est planté ?

site internet responsive

Disposer d’un site web, c’est le faire vivre. Ou du moins, c’est devoir parfois être confronté(e)s à des aléas propres au web. Comme des plantages et des indisponibilités. Qu’ils fassent suite à un piratage ou à un bête problème technique qualifié la plupart du temps de bug. Cependant, quand un site web est complètement hors service et est indisponible, il n’est hélas pas donné à tout le monde de pouvoir le remettre en ligne d’une part, mais également de faire en sorte de trouver le pourquoi de cette panne et éviter qu’elle ne survienne à nouveau. 

Alors qui contacter quand votre site web plante ? Notamment si vous avez créé votre site web et que vous n’êtes pas passé(e)s par un prestataire comme une agence ou un(e) freelance ? 

Contactez une freelance ! Moi 😉

Bien entendu, je prêche pour ma paroisse. Et je vais tout de suite vous indiquer pourquoi je prêche pour ma paroisse ou écrivons-le autrement : Pour mon entreprise. 

Cela fait déjà plus d’une quinzaine d’années que les sites web font partie de mon quotidien. Qu’il s’agisse de manipuler différents CMS comme Joomla ou encore WordPress, sans oublier Drupal. Qu’il s’agisse de créer des sites web mais aussi de les maintenir. Cela implique donc par nature, de savoir aussi, les réparer quand ils sont « cassés ». 

Mieux encore, cela implique ce faire en sorte de limiter au maximum les pannes en faisant de la prévention. Cette prévention passe par la dispense de conseils simples et basiques, comme inviter tout propriétaire d’un site web à installer un système de sauvegarde, au minimum. Ou encore en plaidant pour des outils de maintenance qui feront le travail en majeure partie à la place du propriétaire (et même parfois, du webmaster). 

Dépanner mais pas seulement

Pour remettre un site web en bonne marche, il faut savoir d’où vient la panne. Il faut donc chercher l’origine du plantage. Une fois l’origine identifiée, il conviendra de faire le nécessaire pour que cette panne ne survienne plus. Ou le moins possible. 

Aussi, je ne me contente seulement pas de dépanner un site web. Je vous ferai une restitution du pourquoi votre site a planté. Du comment faire pour que cela ne se répète pas. Libre à vous ensuite d’accepter des solutions proposées pour que votre site web ne soit pas à nouveau l’objet de pannes du même type. Voire de piratages qui auraient pu être évités. 

En somme dépanner c’est bien. Surtout si votre chiffre d’affaire en dépend. Mais faire en sorte que cela survienne le moins possible (en fréquence et en durée, cela ne relève pas du détail), c’est évidemment mieux. 

contact griselidis gaillet webmaster

Remettre un site web en ligne : Coût et durée d’indisponibilité

La panne chez l’hébergeur

Quand un site web plante, en partie ou complètement, cela n’est pas toujours imputable au propriétaire du site web. Heureusement ! 

Dans certains cas, quand votre site web est planté, alors il n’est probablement pas le seul et d’autres le seront sans doute aussi. Allons droit au but. Oui, les fournisseurs d’hébergements de sites internet subissent des aléas comme des serveurs qui tombent en panne. Tout comme cela survient pour des opérateurs téléphoniques. Aussi, quand votre site web plante, il n’est pas impossible que votre hébergeur soit à incriminer. Auquel cas le coût pour faire remettre votre site en ligne sera inexistant. Il faudra patienter jusqu’à ce que la panne chez le fournisseur d’hébergement soit réparée. Le dédommagement si vous le souhaitez, sera à envisager en fonction des CGV du fournisseur et de la nature de la panne. Je ne pourrai dans ces cas-là pas intervenir ! Sinon vous indiquer après sollicitation et audit du site, que votre site n’est pas en panne. Mais que c’est votre hébergeur qui « plante ». 

Le devis

Pas de mauvaise surprise avec un devis. Si vous me contactez parce que votre site web est indisponible, en partie ou complètement, je ferai un pré-diagnostic. Ce dernier permet la plupart du temps de situer la panne et donc d’estimer le temps à prévoir pour remettre le site web en ligne. La maintenance éventuelle, qui n’est pas systématique, sera indiquée avant toute action, dans le devis. Pour que vous ayez toutes les cartes en main avant de décider de me confier ou non la réparation du site web. 

Le coût d’une remise en ligne dépend donc de l’origine de la panne et du temps nécessaire pour le remettre en ligne. La bonne nouvelle est que très souvent, une panne est un bête bug courant. Et donc que la réparation est un classique à jouer assez rapidement. Le coût sera donc réduit. Parce que le plus important reste nous sommes bien d’accord, que votre site internet soit remis en ligne aussi vite que possible et dans les meilleures conditions ! 

La durée

Les temps les plus longs pour une remise en ligne de site web plantés sont ceux qui font suite à des piratages. Le site web est alors généralement mis hors ligne sans forcément souffrir d’autres choses (installation de logiciels ou autres éléments malveillants parmi les fichiers du site web). Il faut donc après tout piratage, vérifier si aucun fichier malveillant n’est présent. Car remettre un site web en ligne c’est bien, mais qu’il soit parfaitement « propre » et sécurisé, il est évident que c’est indispensable. 

La durée d’un dépannage est donc variable. Même si heureusement, une majorité d’indisponibilités sont des pannes qu’on pourra qualifier de non « graves ». Et dont la durée comme le coût seront donc réduits ! 

L’expérience

Vous l’aurez compris, l’expérience permet de résoudre bon nombre de pannes sans devoir y passer « des heures ». L’expérience permet par exemple de savoir que certains messages d’erreur qui s’affichent sur la partie frontale d’un site web planté, sont synonymes de pannes dont la résolution pourra être simple et rapide. Quand d’autres seront par exemple le signe d’un conflit entre deux éléments du site web. 

Je suis donc disponible pour résoudre les pannes de votre site web, à tout moment. Pour cela contactez-moi

 

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.