Utilisez un sitemap pour aviser Google que vous publiez !

Le référencement naturel c'est quoi ?

Utiliser un sitemap pour prévenir Google que vous publiez du nouveau contenu, c’est utile. Très utile. Mais le faîtes-vous ? Si ce n’est pas le cas, vous devriez. Le sitemap a en effet un rôle important afin de porter à la connaissance des robots de Google que des articles et pages sont mis en ligne sur un site internet ainsi que sur un blog. Il se trouve par ailleurs que c’est la plupart du temps automatisé et gratuit. Alors pourquoi se priver de ce petit élément si simple et pourtant si fondamental ?

Le sitemap c’est quoi ?

Le sitemap est un fichier au format XML qui contient généralement au minimum, toutes les informations relatives au contenu publié sur un site web. Qu’il s’agisse d’articles ou de pages. Il peut également s’agir de vidéos ou encore d’autres fichiers comme des documents au format PDF.

Les informations données dans ce sitemap permettent à Google ainsi qu’aux autres moteurs de recherche, de découvrir et explorer le contenu qui existe sur votre site web de manière plus efficace.

Alors est-ce que le sitemap est utile ? Il est évident que oui ! Car même si les robots de Google pourront de manière autonome explorer votre site internet et son contenu, le sitemap contribuera alors à permettre une exploration facilitée, avec pourquoi pas selon le ou les types de sitemaps utilisés, un accent mis sur certains types de contenu (vidéos, PDF…).

Le sitemap est-il indispensable ?

Certains sites web sans sitemaps sont relativement bien référencés, notamment parce très bien structurés dans le contenu (catégorisation efficace, SEO optimisé…). Pourtant, dans certains cas, le sitemap va devenir un vrai support pour aider les robots de Google a détecté du contenu. Comme quand :

  • Un site est récent et que peu de liens externes permettent d’y accéder. Aussi, le sitemap permettra de porter à la connaissance des robots Google, votre contenu d’abord et la fraîcheur de votre contenu dans un second temps.
  • Quand un site comporte beaucoup de contenu dont les pages sont peu ou pas liées entre elles. Ou parfois mal liées en interne. Le sitemap portera alors à la connaissance des robots d’exploration, les adresses de pages qui pourraient être ignorées ou non indexées le cas échéant.

Comme pour beaucoup d’actions à apporter pour optimiser le référencement, le sitemap peut être négligé. Mais ce serait alors passer à côté d’un levier aussi simple qu’efficace à mettre en place.

Le sitemap est souvent automatisé

Que vous utilisiez un CMS comme WordPress ou Drupal ou que vous passiez par un service d’hébergement comme WIX, la plupart du temps, le sitemap sera déjà activé. Il vous suffira alors tout simplement de soumettre le nom et l’adresse de ce(s) sitemap(s) à Google via la Search Console.

Pour WordPress, il est par exemple conseillé d’utiliser une extension afin d’optimiser le référencement. Or il se trouve que quasiment toutes ces extensions proposent d’automatiser un ou plusieurs sitemaps. Qu’il s’agisse de SEO by Yoast ou d’un autre plugin. Même le plugin Jetpack propose plusieurs sitemaps différents.

La seule action sera donc pour le/la propriétaire de site web, de copier puis coller l’adresse du ou des sitemap sur la Search Console. Plutôt simple ! Surtout quand on sait combien ce fameux sitemap peut être utile afin de prévenir les robots d’exploration de Google que du contenu est en ligne.

Conclusion

Le sitemap est hélas parfois ignoré par méconnaissance du sujet. Parce que rien que son nom peut paraître anxiogène quand on n’y connaît rien. Pourtant, dès qu’on sait combien il est simple de l’activer (s’il ne l’est pas déjà), d’en copier l’adresse pour la coller dans la Search Console, alors on se dit qu’il serait tout de même assez regrettable de s’en priver !

Vous souhaitez que je mette en place votre ou vos sitemaps ? Contactez-moi !

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *