Webmaster, qu’est-ce donc que ce métier ?

WEBMASTER qu'est-ce que c'est ?

Le terme Webmaster est d’origine anglaise. En bon français, on parlera donc plutôt de Webmestre. Et si une chose apparaît comme évidente au fil des années, c’est que le métier de webmaster est si vaste, qu’il ne permet pas toujours de savoir exactement quelles sont les fonctions qui le concernent.

En l’occurrence, si on se fie à la courte description donnée sur le site officiel economie.gouv du gouvernement, dans la catégorie « Recrutement », le métier de Webmaster est très complet :

« Le webmestre conçoit, développe, anime et fait évoluer un ou plusieurs sites internet, intranet ou extranet. »

Alors non, être webmaster, ce n’est pas seulement livrer un site internet fraîchement créé. Cela peut donc être aussi, faire vivre ce site, l’animer, en faire la maintenance, le sécuriser. Et savoir le « réparer » si pépin il y a.

Ce sont aussi toute une pléiade d’autres casquettes qu’on peut porter, qu’on travaille en indépendant(e)/freelance ou qu’on soit en entreprise. Le spectre des tâches confiées dépendra tout simplement des besoins « Clients » et de la nature du site internet. Tout comme de la cible.

Aussi, il n’est pas rare de découvrir que selon les structures, des offres d’emploi dont l’offre est clairement un poste de Webmaster à pourvoir, sont au final, des offres pour une place de Chef de Projet digital. Ce qui est valable dans l’autre sens, à savoir que selon leur contenu, certaines offres d’emploi de chef de projet digital, sont concrètement sur le terrain, des jobs de webmaster.

Des compétences de base

Quoi qu’il arrive, le ou la webmaster dispose de compétences de base. Avec d’abord, tout le socle indispensable de connaissances concernant le site web. Et pout cela, il y aura de la théorie, comme de la pratique.

Concernant la théorie, le webmaster devra disposer d’une très bonne culture web. Bien entendu, cette culture web ne devra pas se limiter à l’expérience de l’animation d’un forum pendant quelques mois. Il est question de connaître par exemple l’histoire de l’évolution des sites web au fil des années. Que ce soit dans la forme (Webdesign, responsivité du site…) comme dans le fond (contenu, référencement…).

Dans la pratique, les notions ne suffisent évidemment pas. Une maîtrise complète d’au moins un système de gestion de contenu (CMS) est quasiment indispensable. WordPress par exemple, qui fait tourner plus d’un tiers des sites web dans le monde. Mais d’autres sont aujourd’hui très populaires. Citons Magento, Joomla ou encore Drupal.

Le blog pro ou d'entreprise, une valeur sûre !

Des compétences étendues pour plus de polyvalence

En plus de devoir être en capacité de monter un site internet ou un blog de A à Z, le webmaster dispose généralement de compétences étendues. Ces dernières peuvent varier d’un webmaster à l’autre mais se rejoignent souvent.

Le webmaster doit être capable de monter un site en l’optimisant pour son bon référencement, en utilisant par exemple des photos et images allégées afin que les pages s’affichent plus vite. Parce qu’il pense aux internautes qui naviguent sur PC depuis chez eux avec la fibre. Mais parce qu’il pense aussi aux internautes qui naviguent depuis leur téléphone, où qu’ils soient (transports en commun, salle d’attente, avec ou sans wifi…).

Il doit être capable d’avoir le sens client tout en ayant toujours en tête la notion incontournable d’UX, à savoir l’expérience utilisateur. Parce qu’il est indispensable qu’un site internet plaise à son propriétaire. Mais en plus de plaire à son propriétaire, il doit aussi et surtout être facilement accessibles aux internautes. Facile à lire. Simple à parcourir. Et clair !

Webmaster et webdesigner deux métiers différents

Même si de nombreux webmasters peuvent tout à fait toucher au design d’un site internet et même en définir les grandes lignes, aujourd’hui, beaucoup de design de sites sont confiés à des webdesigners. Les deux métiers sont depuis plusieurs années déjà, bien distincts. Il existe d’ailleurs des cursus et diplômes reconnus par l’état pour chacun de ces métiers.

Des métiers transverses et complémentaires

Le métier de webdesigner rejoint assez souvent celui de webmaster sur différents aspects de la création d’un site internet. Que ce soit sur la taille des éléments visuels qui seront mis en ligne ou encore sur la sécurité relative aux éléments visuels. Il faut par exemple savoir que les fichiers image au format SVG peu connus du grand public, lèvent encore aujourd’hui des questions évidentes de sécurité pour un site internet ou un blog.

Un métier de réactivité et d’adaptabilité

Le ou la webmaster est généralement très réactif. Si son client le contacte pour un problème d’affichage d’une icône ou parce que le site est devenu inaccessible, il doit pouvoir rapidement intervenir. Il doit pouvoir régler rapidement la plupart des problèmes, sauf si bien entendu, il n’est pas responsable du problème. N’oublions pas que les hébergeurs de sites internet peuvent être responsables du fait que de nombreux sites internet, même à dimension nationale ou plus encore, soient inaccessibles. Le cas du gros plantage OVH en octobre 2021 est un cas d’école…

L’adaptabilité du webmaster est aussi une qualité indispensable qui lui permettra de répondre à un panel très large de clients. Qu’il s’agisse de créer un blog pour un particulier qui souhaite partager sa passion autour d’articles et photographies. Qu’il s’agisse de créer un site web pour une association ou une maison d’édition. Idem pour des TPE ou PME.

Le Webmaster au centre des projets web

Selon l’envergure d’un projet de création de site internet, le webmaster est souvent placé au centre. Dans le cas de gros projets, il est un acteur incontournable. Non loin de la place de chef de projet web ou de chef de projet digital. Beaucoup de webmasters sont d’ailleurs formés par expérience ou via une formation spécifique, à la gestion de projet. Aussi, que vous soyez particuliers ou professionnels, ne soyez pas étonné(e)s si le webmaster vous pose des questions très précises sur votre propre projet. Chaque détail relatif au projet lui permettra de mieux construire ou trouver la solution adaptée à vos attentes et besoins.

Le webmaster est un professionnel du web

Le webmaster n’est pas simplement ces petites mains qui géreront des migrations de sites d’un CMS vers un autre. Même si ce travail est une mission comme une autre dans l’univers du web. Le webmaster pourra aussi vous conseiller voire vous orienter sur des détails d’un projet. CMS le plus adapté. Vers quel hébergeur aller en fonction de votre budget, de votre projet, de vos besoins. Il saura par expérience, vous indiquer quels produits sont conseillés ou non et pourquoi. Parce que les produits et services les plus onéreux ne sont pas toujours les plus fiables. C’est pareil partout.

Webmaster et e-commerce ?

Est-ce que le webmaster travaille obligatoirement sur un ou plusieurs sites avec du e-commerce ? Non, les choses ne sont pas aussi binaires. Tout dépendra des besoins et de la réalité terrain concernant le ou les sites web de l’employeur et/ou du client du webmaster.

De nombreux sites institutionnels n’intègrent pas de boutique intégrées. Idem concernant beaucoup de médias d’actualité. Beaucoup contiennent par exemple des systèmes d’abonnement ou encore d’appels à l’action.

La brique e-commerce sera donc optionnelle et dépendra de l’expérience du webmaster comme du contenu des offres d’emploi de webmestre/webmaster à pourvoir. Il est à noter que dans de rares cas, si une offre de job de webmaster intègre une brique e-commerce, ce job pourra alors présenter une fourchette de rémunération légèrement supérieure aux autres offres.

Rémunération salaire Webmaster

Selon l’expérience et le profil du webmaster pourra prétendre à différentes fourchettes de salaire, notamment avec un contrat en CDI.

Il suffit de parcourir les offres d’emploi webmaster en 2022 pour découvrir que :

  • Un(e) webmaster junior touchera en moyenne entre 32 000 et 36 000 euros bruts par an en CDI.
  • Un(e) webmaster ayant quelques années d’expérience (jusqu’à 2 ou 3 ans) pourra toucher entre 36 et 40 000 euros bruts par an en CDI.
  • Un(e) webmaster SENIOR pourra aisément postuler à des offres d’emploi dont la tranche de salaire est généralement de 39 000 à 42 000 euros bruts par an. Pour les offres moins courantes mais dans de grands groupes, certaines rémunérations iront jusqu’à 45 000 euros bruts par an.

Le webmaster senior dispose souvent du statut de cadre. Cela dépend évidemment des structures et entreprises qui les recrutent. Dans divers cas, notamment pour un webmaster junior, il ne faut pas hésiter à poser la question au recruteur si l’information n’est pas disponible dans l’offre d’emploi.

Employabilité du webmaster

Si vous recherchez un job dans l’univers du web et plus précisément un job de webmaster, rapidement, vous constaterez que les offres existent, heureusement, mais qu’elles sont bien moins nombreuses que pour d’autres jobs souvent proches/connexes. Aussi, il n’est pas rare de devoir faire des recherches d’un emploi de webmaster sur la durée.

Sur une dizaine d’offres d’emploi, vous trouverez par exemple environ 6 ou 7 offres d’emploi à pourvoir de community manager alors qu’il n’y aura qu’un ou deux offres pour un job de webmaster. Sachant que si vous cherchez un poste de webmaster en CDI, seule ou une deux seront proposées.

Noms de métiers proches de webmaster

Il est parfois possible de découvrir des offres d’emploi de webmaster avec des titres d’offres proches sans être similaires :

  • Web manager
  • Web content manager
  • Webmaster chargé de communication
  • Webmaster e-commerce
  • Webmaster éditorial
  • Webmaster technique
  • Webmaster intégrateur

Certaines offres d’emploi pour webmaster seront parfois exclusivement orientées sur un CMS :

  • Webmaster Drupal
  • Webmaster WordPress
  • Webmaster SiteCore

La richesse et diversité des offres indique combien le profil de webmaster peut varier d’une personne à une autre. Toute dépendra de ses spécialités et de son expérience.

Petit warning concernant les offres d’emploi de webmaster cependant. Il est courant qu’un profil de webmaster soit confondu avec un profil de développeur, notamment de la part de personnes qui ne connaissent que peu le métier de webmaster. Or, le webmaster n’est pas un développeur. Beaucoup connaissent le HTML, le CSS et ont des notions de javascript. Puisque ce sont des technologies du quotidien ou presque. Le métier de développeur est complètement différent. Le contenu du poste, comme les compétences et connaissances sont drastiquement différentes.

Webmastering et télétravail

S’agissant d’un métier du web, le job de webmaster est 100% compatible avec du FULL REMOTE, à savoir du 100% télétravail/télétravail complet. Bien entendu, en entreprise, tout dépendra du cadre proposé si vous postulez à une offre en cdi ou cdd. Cela dépend bien sûr aussi du profil de chacun ! Si vous préférez les locaux de l’employeur, vous aurez indubitablement le choix.

En freelance, le webmaster décidera seul de son lieu d’activité. Légalement, un client ne pourra lui imposer du présentiel dans ses locaux (rare mais s’est déjà vu dans de rares offres d’emploi en freelance).


N’oublions pas de citer toutes les autres tâches souvent confiées au webmaster, notamment en entreprise. Parmi les tâches qui lui sont confiées, il est courant qu’il soit en charge des statistiques du ou des sites web concernés. Devant ainsi sortir périodiquement des données chiffrées stratégiques comme le nombre de visiteurs uniques par moi ou encore le nombre de pages vues.

Ces données sont aussi valables pour les grandes entreprises que pour les PME et TPE. Idem s’il s’agit d’un job de webmaster indépendant(e) auquel les clients auront confié le pilotage des performances/statistiques d’un site web.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *